Nos Mondes Imaginaires

Adressé à tous ceux qui aiment lire, écrire, dessiner ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Duo

Aller en bas 
AuteurMessage
yorshiki
Equipe communication externe
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : dans une fractale ^^

MessageSujet: Duo    Dim 5 Oct - 6:24

le tout début de ce texte assez long Smile
je ne sais pas encore si j'aurai le courage de re-retaper la suite... Sad
bonne lecture!

Merlan-les-bœufs: sa mairie; son association de pétanque; son club de bridge; son école; son lycée; sa guilde d'assassins. C'est dans cette ville sertie de légendes -urbaines- que partiront bientôt les deux personnes chargée de tuer un président de la République un peu trop gênant. Mais pour l'instant, tout va bien en ville. Les classes commencent à se vider car la sonnerie de fin des cours vient de retentir. Tous les élèves se dirigent avec empressement vers la sortie, sauf deux. La première, Marie, est discrètement suivie par la seconde, Lucie. Enfin, c'est ce que cette dernière croit.
*****
Mais qu'est-ce qu'elle fiche ?!, pensais-je avec emportement. J'avais en effet remarqué Lucie au moment de tourner dans un couloir. Je ne changeais pas ma route pour autant, voulant voir jusqu'où elle me suivrait. D'une nature associable, je n'allais pas, voir les autres. Je savais leurs noms, c'était tout. Eux non plus n’allaient pas vers moi. Il faut dire que mon look gothique était relativement effrayant pour le commun des mortels. Moi, je le trouvais mignon... bref. Il faut dire que mon regard inquiétait aussi : froid et dure comme l'acier, et d'une jolie couleur blanche naturelle. Ma peau était également blanche, presque cadavérique, mais c'était parce qu'elle ne voyait jamais la lumière.
Lucie me suivit même jusque dans les couloirs interdits aux élèves. Finalement, elle me plaisait bien. J'arrivais devant une porte qui, je le savais pour l'avoir empruntée un peu plus tôt, grinçait atrocement. Je l'ouvris en grimaçant, et commençais à monter un haut escalier en colimaçon en métal. La porte fatidique claqua derrière moi, et le bruit résonna dans la tour. Je vérifiais rapidement si elle était passée : ce n'était pas le cas. Je souris alors. Comment allait-elle se débrouiller... ?
Je n'eus la réponse que lorsque je sortis. Après avoir fermé la porte qui permettait de sortir de la cage d'escalier, j'appuyais alors mon oreille contre celle-ci et entendis distinctement la porte d'entrée qui grinçait. Lucie avait dû attendre le bruit que ferait le battant que je venais de fermer en haut de l'escalier avant de continuer à me suivre. Sauf qu'elle ne pouvait plus, mais cela, elle l'ignorait. En effet, je me trouvais sur le toit du lycée, endroit privilégié où je venais faire le plein de liberté avant d'être enfermée pour une journée de cours. Le soir, je ne venais que pour voir le bleu du ciel se parer des couleurs chatoyantes du soleil couchant, et admirer les premières étoiles.
Le toit était plat, à l'exception du cube où aboutissait l'escalier. C'est sur ce dernier que je me cachais, après avoir bondit avec souplesse. Là, je m'étendis, profitant de l'air chaud qui me caressait, et attendis Lucie en observant un gros nuage évoluant avec silence et volupté dans le ciel, libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Duo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mondes Imaginaires :: La bibliothèque du forum :: L'espace littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: